Les règles de base pour bien éduquer un chiot

Les règles de base pour bien éduquer un chiot 

Ne dit-on pas tel père tel fils ? Cet adage n’est pas différent dans le cas des animaux domestiques et de leurs maîtres. Après une adoption peu après la naissance, le comportement du chiot qui se développe jusqu'à l'âge adulte dépend beaucoup de l'enseignement et des habitudes de son propriétaire. Comment bien éduquer son chien ? Quelles sont les étapes à suivre ? Nous vous donnons toutes les règles de base à connaître.

Sensibiliser l'ensemble de la famille

Il n'y a rien de mieux que de préparer le terrain pour l'arrivée de votre nouvelle boule de poil. Il est important de déterminer les différents rôles que chaque membre de la famille aura dans l'éducation et la vie avec le chien. Par exemple, si l'une des règles consiste à nourrir le chien à une certaine heure, personne ne doit lui offrir de nourriture entre les repas.

  Récompenser et réprimander

Il peut être très difficile, voire impossible, de dresser un chiot sans aucune récompense en retour. La nourriture est souvent l'élément de désir de ces petits chiens, qui l'utilisent comme stimulus dans les moments où ils ne veulent pas ou ne se sentent pas assez forts pour se conformer à une règle. 

Il est important de savoir que la récompense alimentaire doit être mesurée, car l'animal ne peut pas manger une grande quantité de nourriture en peu de temps, pour sa santé et son bien-être.

Les félicitations verbales influencent également l'attitude du chien, qui réagit correctement s'il perçoit une voix amicale et aiguë chaque fois qu'il effectue un exercice de manière positive. Il est également important d'agir à l'inverse si le chiot désobéit, en utilisant un ton plus sévère avec les réprimandes nécessaires pour que l'animal soit conscient qu'il a fait une erreur. Ainsi, l’animal pourra distinguer le ton pour se rendre compte qu'il n'a pas bien agi. 

   Lui apprendre à contrôler leurs besoins fondamentaux avec des horaires

Éduquer votre chien à contrôler ses besoins physiologiques est essentiel pour obtenir le contrôle dès le départ. Les chiots âgés d'à peine trois mois ne sont pas en mesure de contrôler complètement leur vessie, ce qui peut entraîner des accidents malheureux n'importe où. Il ne faut pas réprimander sévèrement si de telles situations se produisent, car cela peut saper le moral de l'animal. La plupart des chiots auront besoin d'au moins six mois d'entraînement pour faire leurs besoins là où ils doivent aller.

Ces petits chiens ne peuvent rester sans uriner ou déféquer que pendant un certain nombre d'heures, en fonction du nombre de mois qu'ils ont. Jusqu'à l'âge de quatre mois, les chiots ne pourront pas passer une nuit entière sans avoir besoin de faire leur besoin.

Les horaires de repas sont tout aussi importants. Il est donc recommandé de se rendre chez un vétérinaire pour mettre en place un calendrier rigide de repas journalier afin d'éviter les problèmes d'alimentation entre les repas ou les excès qui provoquent des problèmes gastriques.

Faites comprendre que mordre fait mal

Le chiot ne veut pas faire de mal quand il mord, il pensera même que c'est un jeu, alors faites-lui comprendre le plus tôt possible que ses dents peuvent devenir des armes. Quelle meilleure façon de lui apprendre que de lui montrer que ça fait vraiment mal. Exprimer une plainte modérée, lui montrer  la marque de sa morsure sur votre main et l’ignorer pendant une vingtaine de secondes chaque fois qu'il le fait. Cela lui montrera que cet acte n'est pas correct.

Il sera également important de l'empêcher de mordre d'autres objets qu'il pourrait casser ou endommager, qu'il s'agisse de chaussures, de meubles ou de tout autre objet de valeur. Une réprimande verbale sera nécessaire pour que cela ne se reproduise pas. Vous pouvez également utiliser d'autres moyens de distraction, tels des jouets ou des balles, afin de maintenir l'attention du chiot.

Respect des ordres de mouvement

Chaque chiot doit savoir comment agir sur des ordres tels que s'asseoir, rester immobile ou aller vers son maître. Le moyen le plus rapide de le rendre obéissant est de le guider en laisse, afin qu'il soit conscient des mouvements qu'on lui demande de faire. Toujours avec une récompense en retour sous forme de nourriture ou d'un jouet, si possible. Une fois que le chien a reconnu les mots "magiques" "assis !", "reste !" ou "viens !", vous devez les prononcer avant qu'il ne les fasse, afin qu'il les retienne en même temps que l'action.

Tout commence par une bonne relation et par l'éducation et l'apprentissage qui, au fil du temps, mèneront à des liens forts. Et maintenant, c'est à vous de jouer !

Catégories

Auteur: